Sources
Presse en ligne
Presse sur papier Obervateur Paalga Le Pays Fasozine

Actualité au Burkina Faso : un résumé de toute l'actualité nationale et internationale Burkinabé

PRESIDENTIELLE ALGERIENNE

Il n'y a pas eu de tremblement de terre en Algérie. Le candidat sortant, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis une quinzaine d'années, a été réélu sans surprise avec 81,53% des voix, suivi de son rival Ali Benflis qui a obtenu 12,18% des suffrages. Le taux de participation est de 51,7% contre 74% en 2009. Ces résultats ont été annoncés le 18 avril, soit 24 heures après les votes, par le ministre algérien de l'intérieur, Tayeb Bélaïz. Pendant que le principal adversaire dénonce une fraude généralisée (...) - Sur la braise

Publié le dimanche 20 avril 2014 à 19:56:10 par Le Pays   |  Lire la suite ...

MAISON D'ARRET ET DE CORRECTION DE KONGOUSSI

Le sergent Drissa Napon et deux autres militaires, incarcérés depuis le 8 février 2014 à la Maison d'arrêt et de correction de Kongoussi, se sont évadés le 15 avril 2014 en pleine journée. Mais ils ont été rattrapés par la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) dans le village de Boulenga situé à environ 1 km de l'établissement pénitentiaire. Le mardi 15 avril 2014, autour de 13h 45mn , les riverains de la prison civile de Kongoussi ont vécu une scène digne d'un film hollywoodien. Le sergent Drissa Napon, (...) - Le fait du jour

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 11:16:40 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LA CHRONIQUE DU FOU

On assiste actuellement à des dérapages langagiers qui risquent fort de déchirer le tissu social déjà durement éprouvé. En effet, les propos incendiaires et indécents que tiennent certains hommes politiques au cours des meetings et contre-meetings qui se succèdent, attisent la haine. Lors d'un des meetings dans une grande ville du Burkina où il y a beaucoup de chenilles à manger, et auquel j'ai assisté dans le but de glaner quelques morceaux de viandes et de grains de riz pour mon repas du soir, un (...) - Il était temps !

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 11:11:05 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LUTTE CONTRE LE GRAND BANDITISME DANS LA GNAGNA

Six présumés coupeurs de route qui troublaient la quiétude des populations de la Gnagna et environnants ont été mis aux arrêts et présentés à la presse le 15 avril 2014 par Pascal Ilboudo, Directeur provincial de la police nationale (DPPN). Les arrestations de délinquants se poursuivent dans la province de la Gnagna. En effet, la direction provinciale de la police nationale vient de mettre hors d'état de nuire six présumés coupeurs de route qui ont été présentés à la presse le 15 avril 2014. Selon le (...) - Echos des provinces

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 09:02:20 par Le Pays   |  Lire la suite ...

VENTE ET PROSTITUTION D'ENFANTS

La série de votes de lois à la faveur de la 1re session ordinaire de l'année 2014 se poursuit à l'hémicycle. Dans la soirée du jeudi 17 avril 2014, les élus de la Ve législature ont adopté, au cours d'une séance plénière, le projet de loi portant répression de la vente d'enfants, de la prostitution des enfants et de la pornographie mettant en scène des enfants. C'était en présence du président de l'Assemblée nationale, Soungalo Appolinaire Ouattara, et de la ministre des Droits humains et de la promotion (...) - Baromètre

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 08:56:34 par Le Pays   |  Lire la suite ...

SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE BISSAU-GUINEENNE

Jose Mario Vaz, candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), a récolté 40,98 % des suffrages au premier tour de dimanche dernier, des élections générales en Guinée-Bissau. Selon les résultats provisoires annoncés mercredi par la Commission nationale électorale, il affrontera le 18 mai prochain au second tour de l'élection présidentielle, l'indépendant Nuno Nabiam, un ingénieur de l'aviation civile, parvenu à se qualifier avec 25,14 % des voix. Le second tour s'annonce (...) - Dialogue intérieur

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:48:27 par Le Pays   |  Lire la suite ...

DIALOGUE INTERMALIEN

Le gouvernement malien a annoncé le 16 avril 2014, à l'issue d'un Conseil des ministres, son intention de relancer les pourparlers de paix avec les groupes armés du Nord. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette annonce s'inscrit en droite ligne de la volonté de Ibrahim Boubacar Keita (IBK) de faire la paix avec ses compatriotes du Nord en rupture de ban avec la République. Ce désir du gouvernement malien de tendre la main aux rebelles du Nord n'est pas nouveau. Mais, cette fois-ci, Bamako a opté (...) - Lignes de force

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:41:23 par Le Pays   |  Lire la suite ...

AFFAIRE KARIM WADE

Le bout du tunnel est encore loin pour Karim Wade, fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade. La Justice sénégalaise a décidé de son renvoi devant le tribunal pour être jugé en juin prochain, pour enrichissement illicite. Plus grave, Karim Wade devra, selon un proche du ministère de la Justice, rester en détention provisoire jusqu'à son procès qui va s'ouvrir dans deux mois. C'est donc une douche froide pour sa famille politique, biologique et ses avocats qui espéraient de la Justice, un (...) - Focus

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:36:15 par Le Pays   |  Lire la suite ...

AFFAIRE GUY-ANDRE KIEFFER

En Côte d'Ivoire, plus précisément à Abidjan, le 16 avril 2004, Guy-André Kieffer, journaliste d'investigation franco-canadien, disparaissait. A l'époque, il menait des enquêtes sur les malversations dans la filière café-cacao. Et la dernière personne à l'avoir rencontré avant sa disparition, serait Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l'ex-première dame de la République. Malgré l'avènement d'un nouveau régime à Abidjan, le mystère demeure intact Très vite, la piste d'un enlèvement, voire d'un (...) - Lignes de mire

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:33:15 par Le Pays   |  Lire la suite ...

FERMETURE DES FRONTIERES

Après l'apparition, en janvier dernier, du virus hémorragique Ebola en Guinée où il fait des ravages, et face à sa propagation dans plusieurs pays de la sous-région comme le Libéria et la Sierra Leone, entre autres, où des cas ont été signalés, le Sénégal avait décidé, courant mars, de fermer ses frontières avec Conakry, jusqu'à nouvel ordre. Cela, dans le but d'essayer de se prémunir contre ce fléau qui n'a, pour le moment, pas de médicament ni de vaccin connus. Dans le même registre, l'Arabie Saoudite a pris (...) - Grand Angle

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:29:47 par Le Pays   |  Lire la suite ...

Justice: sanctions interdites contre les avocats?

Il avait été suspendu pour un an par le conseil de discipline de l'Ordre des avocats en juillet 2013. Cette peine, issue du jugement des pairs qui est très important dans toute profession qui se respecte, est intervenue après l'audition de l'intéressé qui est accusé pour non représentation de fonds encaissés pour le compte d'une veuve.

Publié le vendredi 7 mars 2014 à 15:40:48 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Situation politique au Burkina: l'ex président JBO sort de sa réserve

Le fait est assez rare pour passer inaperçu: le président du Faso pourrait bien être absent au sommet des chefs de l'Etat de l'Union africaine qui se tient du 30 au 31 janvier 2014. L'absence de Blaise Compaoré sera d'autant plus remarquée que des dossiers aussi importants que ceux concernant les conflits en Afrique seront évoqués au cours de cette rencontre dans la capitale éthiopienne.

Publié le mercredi 29 janvier 2014 à 19:06:07 par Fasozine   |  Lire la suite ...

MPP: aux airs d'un gouvernement de Blaise Compaoré

Comme deux frères jumeaux, le Front républicain pour «renforcer la démocratie au Burkina Faso» et le Mouvement du peuple, «une force de propositions et d'actions engagées dans l'opposition politique pour la défense de la République dans le respect de la Constitution», ont été portés sur les fonts baptismaux, dans la même semaine de ce mois de janvier, respectivement les 23 et 25. In fine, les deux structures ont les mêmes objectifs.

Publié le dimanche 26 janvier 2014 à 21:25:28 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Après la marche du 18 janvier: la surprise de Blaise Compaoré?

Comme prévu, l'actualité nationale reste dominée par les démissions de nombre de dinosaures du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Roch Marc Christian Kaboré, Salif Diallo, Simon Compaoré et Cie ont en effet quitté le parti au pouvoir, depuis le 4 janvier 2014, avec armes et militants. D'autres démissionnaires potentiels occupant, eux, des responsabilités politiques et administratives s'abstiennent pour l instant, même si leur départ est devenu un secret de polichinelle.

Publié le mercredi 15 janvier 2014 à 17:43:52 par Fasozine   |  Lire la suite ...

CDP: Roch, Salif Diallo, le Larlé Naaba, et Cie claquent la porte

Des militants, et pas des moindres, ont démissionné du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Il s'agit essentiellement d'anciens pontes du parti au pouvoir, mis à l'écart des cercles de décision et confinés dans des rôles de conseillers. Tous ont été écartés de la direction du parti lors du cinquième congrès du CDP, en mars 2012. Roch Marc Christian Kaboré, Salif Diallo, le Larlé Naba Tigré, à l'état civil Victor Tiendrébéogo, Clément Sawadogo, Simon Compaoré, le maire de Ouagadougou, Laya Sawadogo, Jean Marc Palm, Armand Béouindé, Laètare Basile Guissou, Seydou K. Zagré, Mathias Somé, et bien d'autres ont donc claqué la porte du parti présidentiel.

Publié le dimanche 5 janvier 2014 à 18:54:17 par Fasozine   |  Lire la suite ...

La Fédap-BC d'accord, mais la République d'abord!

Qu'on ne nous accuse surtout pas d'être des empêcheurs de tourner en rond ! Nous estimons avoir réussi à rester en toutes circonstances au-dessus de la mêlée dans le traitement de l'actualité du Burkina. Cependant, à la lumière de ce que nous avons vu de nos propres yeux à la faveur de la célébration à Dori, le 11 décembre, de la fête nationale, il nous a semblé nécessaire, capital même, de sonner le tocsin pour en appeler au respect de l'idéal républicain qu'incarne si bien le Président du Faso, Blaise Compaoré.

Publié le jeudi 12 décembre 2013 à 20:11:25 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Burkinabè de Côte d'Ivoire: il faut sortir le diable de la maison!

Le diable de la division et de la contestation serait-il en train d'entrer par la grande porte dans la communauté des Burkinabè vivant en Côte d'Ivoire, notamment à Abidjan? En tout cas, les mouvements d'humeur observés contre la nouvelle carte consulaire biométrique poussent à cette constatation.

Publié le mardi 3 décembre 2013 à 19:29:49 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Typhon Haiyan : Nous sommes tous Philippins

Si l'horreur avait un nom ! Les Philippins continuent de compter leurs morts, qui ont atteint la dizaine de milliers. C'est un euphémisme de dire que le typhon Haiyan (un des plus puissants jamais relevés avec des vents de 315 km/h et des vagues de plusieurs mètres) n'a pas fait de cadeaux. Les cadavres jonchent encore les rues, et les pillages se poursuivent. Même des organisations de secours, à l'image de  la Croix Rouge, ne sont pas épargnées. Ce cataclysme rappelle à nos mémoires celui qui a touché Haïti en 2010 avec près de 220 000 victimes et bien avant cela l'Indonésie avec le tsunami de 2004, qui a emporté entre 216 000 et 232 000 vies humaines.

Publié le mardi 12 novembre 2013 à 21:22:43 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

République démocratique du Congo : De la guerre civile à la guerre sémantique

Vae victis : «Malheur aux vaincus». Cette expression latine, prononcée par le chef gaulois Brennos, vainqueur de l'armée romaine en 390 av. JC sur la rivière Allia, est remise au goût du jour par la République démocratique du Congo (RDC). Triomphateur de la rébellion du M23, avec le soutien de la Monusco, mission des Nations unies pour le Congo, Kinshasa  n'entend pas faire de quartier à l'ennemi.

Publié le mardi 12 novembre 2013 à 21:14:47 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Interview Daniel Larribe : Confession d'un «barbu»

L'histoire se passe le mercredi 30 octobre 2013 dans l'après-midi sur la base aérienne de Villacoublay. Le président français, François Hollande, en ?'MC?? de luxe après une brève introduction, passe la parole aux 4 otages d'Arlit qui venaient d'être libérés 24 h plus tôt après 3 ans de captivité. Mais personne ne se décide à prendre la parole. Ni Thierry Dol, ni Daniel Larribe, ni Pierre Legrand, ni Marc Féret ne pipe mot. Effet de l'émotion bien compréhensible de personnes qui respirent de nouveau le doux parfum de la liberté ? Peut-être !

Publié le mardi 12 novembre 2013 à 21:11:17 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Offres d'emploi

Date Postes à pourvoir Employeur Expiration
19/04/2014 Chargé du volet agropastoral (1) ILES DE PAIX
19/04/2014 Comptable (2) Importante société de la place 24/04/2014
19/04/2014 Gestionnaire comptable (1) Importante société de la place 24/04/2014
19/04/2014 Responsable du département logistique (1) Action Contre la Faim (ACF) 22/04/2014
19/04/2014 Contrôleur subvention (1) Action Contre la Faim (ACF) 22/04/2014
18/04/2014 Pharmacien volant (1) Action Contre la Faim (ACF) 20/04/2014
18/04/2014 Animateurs de développement rural A.A.K leader mondial des amandes de karité 22/04/2014
18/04/2014 Directeur commercial (1) RMO, job center 23/04/2014
17/04/2014 Contrôleur de gestion (1) Importante société d'Etat 28/04/2014
17/04/2014 Data Manager (1) Terre des Hommes Lausanne 23/04/2014
17/04/2014 Assistant de projet (1) SNV 20/04/2014
15/04/2014 Chef Comptable (1) Société d'assurance IARD 25/04/2014
15/04/2014 Chargé de marketing et de la communication (1) Importante société de la place 19/03/2014
14/04/2014 Préparateur d'Etat en Pharmacie (1) Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/04/2014
14/04/2014 Chef de projet santé sexuelle et reproductive (1) Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/03/2014
14/04/2014 Un(e) Responsable Administratif et Financier (1) ONG Tin Tua 18/03/2014
14/04/2014 Chef de Projet Nutrition (1) Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/03/2014
14/04/2014 Référent communautaire (1) Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/03/2014
11/04/2014 Infirmiers Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/04/2014
11/04/2014 Médecin généraliste spécialisé dans la prise en charge des cas pédiatriques et des enfants malnutris (1) CHR de Dori dans la province du Séno 21/04/2014
11/04/2014 Conseillers clientèles (2) Cabinet Market Ingénierie Office (MIO) 21/04/2014
11/04/2014 Chargé de projet plaidoyer (1) EQUIPOP.ORG 18/04/2014
11/04/2014 Assistant ressources humaines (1) Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/04/2014
11/04/2014 Chargé des opérations et de suivi-évaluation (1) Importante entreprise de la place 14/04/2014
11/04/2014 Magasinier (1) Société TEDIS PHARMA SA 12/04/2014
10/04/2014 Animatrices ou collectrices d'épargnes (9) Groupe d'Accompagnement à l'Investissement et à l'Epargne (G 21/04/2014
10/04/2014 Responsable commercial (1) Grande société de la place 15/04/2014
10/04/2014 Mécaniciens d'engins lourds Essakane SA 15/04/2014
10/04/2014 Chef de projet (1) Grande société de la place 15/04/2014
10/04/2014 Agents commerciaux (2) Grande société de la place 15/04/2014
10/04/2014 Electriciens d'engins lourds Essakane SA
09/04/2014 Secrétaire commercial (1) Grande société de la place 15/04/2014
09/04/2014 Ingénieur Architecte Technique (Architecte réseau,système et logiciel) (1) Grande société de la place 15/04/2014
09/04/2014 Responsable Qualité (1) Grande société de la place 15/04/2014
09/04/2014 Gestionnaire (1) Structure basée à Bobo 11/04/2014
07/04/2014 Conseillères clientèles bilingues (3) Grande société commerciale de la place 14/04/2014
07/04/2014 Administrateur financier du projet (1) Projet gestion de zones tampons d'aires protégées au Burkina 09/04/2014
07/04/2014 Manoeuvre (1) Université Ouaga II 14/04/2014
07/04/2014 Un directeur commercial (1) Grande société commerciale de la place 14/04/2014
06/04/2014 Agent commercial (3) Un Cabinet 11/04/2014
05/04/2014 Chauffeurs (3) Importante société de la place 18/04/2014
05/04/2014 Comptable (1) Administration Publique 18/04/2014
05/04/2014 Responsable technique (1) Cellule D'APPUI Conseil (CAC) 22/04/2014
05/04/2014 Assistant contrôleur en Bâtiment (1) Importante structure de la place 18/04/2014
05/04/2014 Agent de liaison (1) Importante structure de la place 18/04/2014
04/04/2014 Responsable de la Cellule d'Appui Conseil (CAC) (1) Cellule D'APPUI Conseil (CAC) 22/04/2014
04/04/2014 Chef de projet (1) OCADES CARITAS Koudougou 18/04/2014
04/04/2014 Assistant administratif (1) Institution de Microfinance 14/04/2014
04/04/2014 Agent de crédit (1) Institution de microfinance 14/04/2014
04/04/2014 Comptable (1) Projet de sécurité amlimentaire 11/04/2014

Le Pays

PRESIDENTIELLE ALGERIENNE

Il n'y a pas eu de tremblement de terre en Algérie. Le candidat sortant, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis une quinzaine d'années, a été réélu sans surprise avec 81,53% des voix, suivi de son rival Ali Benflis qui a obtenu 12,18% des suffrages. Le taux de participation est de 51,7% contre 74% en 2009. Ces résultats ont été annoncés le 18 avril, soit 24 heures après les votes, par le ministre algérien de l'intérieur, Tayeb Bélaïz. Pendant que le principal adversaire dénonce une fraude généralisée (...) - Sur la braise

Publié le dimanche 20 avril 2014 à 19:56:10 par Le Pays   |  Lire la suite ...

MAISON D'ARRET ET DE CORRECTION DE KONGOUSSI

Le sergent Drissa Napon et deux autres militaires, incarcérés depuis le 8 février 2014 à la Maison d'arrêt et de correction de Kongoussi, se sont évadés le 15 avril 2014 en pleine journée. Mais ils ont été rattrapés par la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) dans le village de Boulenga situé à environ 1 km de l'établissement pénitentiaire. Le mardi 15 avril 2014, autour de 13h 45mn , les riverains de la prison civile de Kongoussi ont vécu une scène digne d'un film hollywoodien. Le sergent Drissa Napon, (...) - Le fait du jour

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 11:16:40 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LA CHRONIQUE DU FOU

On assiste actuellement à des dérapages langagiers qui risquent fort de déchirer le tissu social déjà durement éprouvé. En effet, les propos incendiaires et indécents que tiennent certains hommes politiques au cours des meetings et contre-meetings qui se succèdent, attisent la haine. Lors d'un des meetings dans une grande ville du Burkina où il y a beaucoup de chenilles à manger, et auquel j'ai assisté dans le but de glaner quelques morceaux de viandes et de grains de riz pour mon repas du soir, un (...) - Il était temps !

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 11:11:05 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LUTTE CONTRE LE GRAND BANDITISME DANS LA GNAGNA

Six présumés coupeurs de route qui troublaient la quiétude des populations de la Gnagna et environnants ont été mis aux arrêts et présentés à la presse le 15 avril 2014 par Pascal Ilboudo, Directeur provincial de la police nationale (DPPN). Les arrestations de délinquants se poursuivent dans la province de la Gnagna. En effet, la direction provinciale de la police nationale vient de mettre hors d'état de nuire six présumés coupeurs de route qui ont été présentés à la presse le 15 avril 2014. Selon le (...) - Echos des provinces

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 09:02:20 par Le Pays   |  Lire la suite ...

VENTE ET PROSTITUTION D'ENFANTS

La série de votes de lois à la faveur de la 1re session ordinaire de l'année 2014 se poursuit à l'hémicycle. Dans la soirée du jeudi 17 avril 2014, les élus de la Ve législature ont adopté, au cours d'une séance plénière, le projet de loi portant répression de la vente d'enfants, de la prostitution des enfants et de la pornographie mettant en scène des enfants. C'était en présence du président de l'Assemblée nationale, Soungalo Appolinaire Ouattara, et de la ministre des Droits humains et de la promotion (...) - Baromètre

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 08:56:34 par Le Pays   |  Lire la suite ...

SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE BISSAU-GUINEENNE

Jose Mario Vaz, candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), a récolté 40,98 % des suffrages au premier tour de dimanche dernier, des élections générales en Guinée-Bissau. Selon les résultats provisoires annoncés mercredi par la Commission nationale électorale, il affrontera le 18 mai prochain au second tour de l'élection présidentielle, l'indépendant Nuno Nabiam, un ingénieur de l'aviation civile, parvenu à se qualifier avec 25,14 % des voix. Le second tour s'annonce (...) - Dialogue intérieur

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:48:27 par Le Pays   |  Lire la suite ...

DIALOGUE INTERMALIEN

Le gouvernement malien a annoncé le 16 avril 2014, à l'issue d'un Conseil des ministres, son intention de relancer les pourparlers de paix avec les groupes armés du Nord. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette annonce s'inscrit en droite ligne de la volonté de Ibrahim Boubacar Keita (IBK) de faire la paix avec ses compatriotes du Nord en rupture de ban avec la République. Ce désir du gouvernement malien de tendre la main aux rebelles du Nord n'est pas nouveau. Mais, cette fois-ci, Bamako a opté (...) - Lignes de force

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:41:23 par Le Pays   |  Lire la suite ...

AFFAIRE KARIM WADE

Le bout du tunnel est encore loin pour Karim Wade, fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade. La Justice sénégalaise a décidé de son renvoi devant le tribunal pour être jugé en juin prochain, pour enrichissement illicite. Plus grave, Karim Wade devra, selon un proche du ministère de la Justice, rester en détention provisoire jusqu'à son procès qui va s'ouvrir dans deux mois. C'est donc une douche froide pour sa famille politique, biologique et ses avocats qui espéraient de la Justice, un (...) - Focus

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:36:15 par Le Pays   |  Lire la suite ...

AFFAIRE GUY-ANDRE KIEFFER

En Côte d'Ivoire, plus précisément à Abidjan, le 16 avril 2004, Guy-André Kieffer, journaliste d'investigation franco-canadien, disparaissait. A l'époque, il menait des enquêtes sur les malversations dans la filière café-cacao. Et la dernière personne à l'avoir rencontré avant sa disparition, serait Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l'ex-première dame de la République. Malgré l'avènement d'un nouveau régime à Abidjan, le mystère demeure intact Très vite, la piste d'un enlèvement, voire d'un (...) - Lignes de mire

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:33:15 par Le Pays   |  Lire la suite ...

FERMETURE DES FRONTIERES

Après l'apparition, en janvier dernier, du virus hémorragique Ebola en Guinée où il fait des ravages, et face à sa propagation dans plusieurs pays de la sous-région comme le Libéria et la Sierra Leone, entre autres, où des cas ont été signalés, le Sénégal avait décidé, courant mars, de fermer ses frontières avec Conakry, jusqu'à nouvel ordre. Cela, dans le but d'essayer de se prémunir contre ce fléau qui n'a, pour le moment, pas de médicament ni de vaccin connus. Dans le même registre, l'Arabie Saoudite a pris (...) - Grand Angle

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:29:47 par Le Pays   |  Lire la suite ...

L'Observateur Paalga

Typhon Haiyan : Nous sommes tous Philippins

Si l'horreur avait un nom ! Les Philippins continuent de compter leurs morts, qui ont atteint la dizaine de milliers. C'est un euphémisme de dire que le typhon Haiyan (un des plus puissants jamais relevés avec des vents de 315 km/h et des vagues de plusieurs mètres) n'a pas fait de cadeaux. Les cadavres jonchent encore les rues, et les pillages se poursuivent. Même des organisations de secours, à l'image de  la Croix Rouge, ne sont pas épargnées. Ce cataclysme rappelle à nos mémoires celui qui a touché Haïti en 2010 avec près de 220 000 victimes et bien avant cela l'Indonésie avec le tsunami de 2004, qui a emporté entre 216 000 et 232 000 vies humaines.

Publié le mardi 12 novembre 2013 à 21:22:43 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

République démocratique du Congo : De la guerre civile à la guerre sémantique

Vae victis : «Malheur aux vaincus». Cette expression latine, prononcée par le chef gaulois Brennos, vainqueur de l'armée romaine en 390 av. JC sur la rivière Allia, est remise au goût du jour par la République démocratique du Congo (RDC). Triomphateur de la rébellion du M23, avec le soutien de la Monusco, mission des Nations unies pour le Congo, Kinshasa  n'entend pas faire de quartier à l'ennemi.

Publié le mardi 12 novembre 2013 à 21:14:47 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Interview Daniel Larribe : Confession d'un «barbu»

L'histoire se passe le mercredi 30 octobre 2013 dans l'après-midi sur la base aérienne de Villacoublay. Le président français, François Hollande, en ?'MC?? de luxe après une brève introduction, passe la parole aux 4 otages d'Arlit qui venaient d'être libérés 24 h plus tôt après 3 ans de captivité. Mais personne ne se décide à prendre la parole. Ni Thierry Dol, ni Daniel Larribe, ni Pierre Legrand, ni Marc Féret ne pipe mot. Effet de l'émotion bien compréhensible de personnes qui respirent de nouveau le doux parfum de la liberté ? Peut-être !

Publié le mardi 12 novembre 2013 à 21:11:17 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Sidéradougou : Une histoire de cannibale

Les chasseurs dozos de la zone de Sidéradougou ont abattu un homme le 9 novembre 2013. Il est accusé de l'enlèvement d'un bébé de 18 mois environ qu'il aurait braisé et consommé.

Publié le lundi 11 novembre 2013 à 21:35:52 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Général Sanogo : Quand un béret vert voit rouge

L'heure de rendre compte semble avoir sonné pour le capitaine, pardon, le général de corps d'armée malien, Amadou Haya Sanogo. Après la gloire à la tête de l'Etat par suite du putsch de mars 2012,  le capitaine Sanogo, qui avait eu la grande faveur d'être bombardé général 4 étoiles, se voyait aménager ainsi une porte de sortie inattendue. Il se prenait à rêver, selon des proches, à un exil doré à Cuba loin du tumulte de Bamako. Mais hélas pour lui, les rebondissements dans la vie socio-politique au Mali viennent contrecarrer les desseins du généralissime de Kati. Les rêves sont en train de tourner au cauchemar.

Publié le lundi 11 novembre 2013 à 21:25:45 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Bougouriba : Altercation entre agriculteurs et éleveurs

Un mort (01) et trois (03) blessés, campement brûlé, c'est le bilan d'un conflit entre agriculteurs et éleveurs dans le village de Dankotanzour, situé à une vingtaine de kilomètres de Diébougou sur l'axe Diébougou-Gaoua. C'était dans la nuit du vendredi 8 novembre 2013.

Publié le lundi 11 novembre 2013 à 21:06:23 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Vote de confiance au PM nigérien : Les mauvais calculs de Hama+

Le week-end du 10 novembre 2013, le Premier ministre nigérien, Brigi Rafini, et tout l'Exécutif  sont heureux : en effet, le chef du gouvernement a reçu, à la surprise générale, l'imprimatur du Parlement pour son action. Il n'est pas jusqu'au président de la République, Mahamadou Issoufou, qui n'ait poussé un ouf de soulagement après l'examen de passage réussi de son PM devant la représentation nationale.

Publié le lundi 11 novembre 2013 à 20:51:23 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Koudougou : Près de 5 000 parcelles volatilisées

Suite à la tenue, du lundi 4 au vendredi 8 novembre 2013, de la 3e session ordinaire du conseil municipal, le maire de Koudougou, Jérôme Zoma, entouré de l'ensemble des conseillers municipaux, a animé une conférence de presse autour des décisions prises et des délibérations faites  au cours de la session. Avec les journalistes, le maire a émis le désir du présent conseil municipal de liquider les litiges liés à la gestion des parcelles et des opérations de lotissement devenues, il faut le reconnaître, une vraie poudrière.

Publié le dimanche 10 novembre 2013 à 18:35:23 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Parti de la justice et du développement : Centristes, à vos marques !

Le Parti de la justice et du développement (PJD) est un nouveau parti créé par Dieudonné B. Bakouan. Fondé le 20 juin 2013, il se réclame ni de la gauche, ni de la droite mais plutôt du centre. Une position politique pour laquelle il compte fédérer tous les partis se réclamant de ce bord.

Publié le dimanche 10 novembre 2013 à 18:20:34 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Tournée UPC au Kouritenga : « Y bark zaamên» (1)

Dix-neufs députés, vingt maires, plus de 1700 conseillers sur l'ensemble du territoire national à l'issue des élections couplées de décembre 2012 pour le  l'Union pour le progrès et le changement (UPC), il y a de quoi dire merci. C'est dans cette lancée de reconnaissance que Zéphirin Diabré, le président du parti, a entrepris une  tournée de remerciements des populations en commençant par la province du Kouritenga le samedi 9 novembre 2013.

Publié le dimanche 10 novembre 2013 à 18:18:49 par L'Observateur Paalga   |  Lire la suite ...

Fasozine

Justice: sanctions interdites contre les avocats?

Il avait été suspendu pour un an par le conseil de discipline de l'Ordre des avocats en juillet 2013. Cette peine, issue du jugement des pairs qui est très important dans toute profession qui se respecte, est intervenue après l'audition de l'intéressé qui est accusé pour non représentation de fonds encaissés pour le compte d'une veuve.

Publié le vendredi 7 mars 2014 à 15:40:48 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Situation politique au Burkina: l'ex président JBO sort de sa réserve

Le fait est assez rare pour passer inaperçu: le président du Faso pourrait bien être absent au sommet des chefs de l'Etat de l'Union africaine qui se tient du 30 au 31 janvier 2014. L'absence de Blaise Compaoré sera d'autant plus remarquée que des dossiers aussi importants que ceux concernant les conflits en Afrique seront évoqués au cours de cette rencontre dans la capitale éthiopienne.

Publié le mercredi 29 janvier 2014 à 19:06:07 par Fasozine   |  Lire la suite ...

MPP: aux airs d'un gouvernement de Blaise Compaoré

Comme deux frères jumeaux, le Front républicain pour «renforcer la démocratie au Burkina Faso» et le Mouvement du peuple, «une force de propositions et d'actions engagées dans l'opposition politique pour la défense de la République dans le respect de la Constitution», ont été portés sur les fonts baptismaux, dans la même semaine de ce mois de janvier, respectivement les 23 et 25. In fine, les deux structures ont les mêmes objectifs.

Publié le dimanche 26 janvier 2014 à 21:25:28 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Après la marche du 18 janvier: la surprise de Blaise Compaoré?

Comme prévu, l'actualité nationale reste dominée par les démissions de nombre de dinosaures du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Roch Marc Christian Kaboré, Salif Diallo, Simon Compaoré et Cie ont en effet quitté le parti au pouvoir, depuis le 4 janvier 2014, avec armes et militants. D'autres démissionnaires potentiels occupant, eux, des responsabilités politiques et administratives s'abstiennent pour l instant, même si leur départ est devenu un secret de polichinelle.

Publié le mercredi 15 janvier 2014 à 17:43:52 par Fasozine   |  Lire la suite ...

CDP: Roch, Salif Diallo, le Larlé Naaba, et Cie claquent la porte

Des militants, et pas des moindres, ont démissionné du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Il s'agit essentiellement d'anciens pontes du parti au pouvoir, mis à l'écart des cercles de décision et confinés dans des rôles de conseillers. Tous ont été écartés de la direction du parti lors du cinquième congrès du CDP, en mars 2012. Roch Marc Christian Kaboré, Salif Diallo, le Larlé Naba Tigré, à l'état civil Victor Tiendrébéogo, Clément Sawadogo, Simon Compaoré, le maire de Ouagadougou, Laya Sawadogo, Jean Marc Palm, Armand Béouindé, Laètare Basile Guissou, Seydou K. Zagré, Mathias Somé, et bien d'autres ont donc claqué la porte du parti présidentiel.

Publié le dimanche 5 janvier 2014 à 18:54:17 par Fasozine   |  Lire la suite ...

La Fédap-BC d'accord, mais la République d'abord!

Qu'on ne nous accuse surtout pas d'être des empêcheurs de tourner en rond ! Nous estimons avoir réussi à rester en toutes circonstances au-dessus de la mêlée dans le traitement de l'actualité du Burkina. Cependant, à la lumière de ce que nous avons vu de nos propres yeux à la faveur de la célébration à Dori, le 11 décembre, de la fête nationale, il nous a semblé nécessaire, capital même, de sonner le tocsin pour en appeler au respect de l'idéal républicain qu'incarne si bien le Président du Faso, Blaise Compaoré.

Publié le jeudi 12 décembre 2013 à 20:11:25 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Burkinabè de Côte d'Ivoire: il faut sortir le diable de la maison!

Le diable de la division et de la contestation serait-il en train d'entrer par la grande porte dans la communauté des Burkinabè vivant en Côte d'Ivoire, notamment à Abidjan? En tout cas, les mouvements d'humeur observés contre la nouvelle carte consulaire biométrique poussent à cette constatation.

Publié le mardi 3 décembre 2013 à 19:29:49 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Mouvement arabe de l'Azawad: que cherchaient les dissidents à Ouaga?

C'est un secret de polichinelle que d'évoquer les déchirements au sein du Mouvement arabe de l'Azawad (MAA). Une aile de cette structure a même eu à tenir des concertations à Ouagadougou les 22 et 23 octobre 2013.

Publié le mardi 29 octobre 2013 à 16:29:55 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Mali: les contradictions du Mouvement arabe de l'Azawad divisé

Que se passe-t-il au sein du Mouvement arabe de l'Azawad? Interrogation justifiée suite à la rencontre de concertation tenue par une branche du MAA à Ouagadougou les 22 et 23 octobre 2013. Si les participants à cette réunion dans un hôtel peu fréquenté de la place n'ont pas reconnu une scission au sein de leur mouvement, il n'en demeure pas moins que la situation sur le terrain est toute autre.

Publié le jeudi 24 octobre 2013 à 19:13:08 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Grosse pluie à Ouagadougou ce lundi: la hantise du 1er septembre 2009

«Je ne rentrerai pas chez moi avant trois jours», se lamentait un serveur dans un restaurant bien fréquenté de Ouagadougou. Le jeune homme avait bien raison de pleurnicher sur son sort, car cette grosse pluie qui s'est abattue sur la ville de Ouagadougou, cet après midi du 30 septembre 2013, prenait des allures d'un déluge.

Publié le lundi 30 septembre 2013 à 19:41:34 par Fasozine   |  Lire la suite ...

Lutte contre la vie chère au Burkina Faso: le gouvernement casse la tirelire

Annoncées solennellement lors de sa rentrée du 4 septembre dernier, le gouvernement burkinabè a dévoilé hier, 11 septembre, soit juste une semaine après, les «mesures sociales fortes» qu'il entend mettre en 'uvre pour apaiser un climat sociopolitique de plus en plus bouillonnant.

Publié le jeudi 12 septembre 2013 à 17:22:07 par Fasozine   |  Lire la suite ...